Oral History and Performance News

La pièce "Congodrama" continue de faire les manchettes!

La pièce "Congodrama", écrite et mise en scène par l'Artiste en résidence 2009-2010 d'Histoires de vie Montréal Ally Ntumba, fait l'objet d'un article publié par Ora Magazine.

"C’est en été 2010 qu’entraînée par une ribambelle d’amis, je me suis retrouvée dégustant avec beaucoup d’engouement et d’émotions la pièce CONGODRAMA à l’Auditorium des Anciens de l’Université d’Ottawa. Les acteurs, la mise en scène, les textes, les formes, les couleurs m’avaient transportée en une fraction de seconde d’une époque à une autre de l’histoire dramatique de l’Afrique, et particulièrement du Zaïre (actuelle République Démocratique du Congo, RDC). J’en suis sortie le cœur heureux et les larmes aux yeux. Le cœur heureux, d’avoir assisté à ce chef-d’œuvre artistique qui mélange sans grande difficulté, temps et espace pour relater et expliquer la situation actuelle de la RDC. Les larmes aux yeux, reconnaissant mon ignorance face à l’ampleur de la tragédie qui sévit dans ce pays et sur l’ensemble du continent."

Lisez l'article complet ici.

Radioworks! Marginal Road de Yassaman Ameri

Écoutez CKUT 90.3 FM ce vendredi le 7 octobre à 7h29 pour entendre photographe et artiste multimédia Yassaman Ameri parler de Marginal Road, son projet de documentaire vidéo qui examine la question de vivre en exile. Le film joue dans le cadre du Festival de Nouveau Cinéma le 13 et 14 octobre.

Si ça vous arrive de manquer la diffusion en direct, n'ayez pas peur!! L'entrevue sera disponible quelques semaines plus tard,
sur le site Histoires de vie ici:
http://lifestoriesmontreal.ca/en/radioworks
ainsi que sur Parole Citoyenne ici:
http://citizenshift.org/displaced-violence-life-stories

Bonne écoute!

"Seul le son demeure" - Nouveau site web!

En août 2010, Shahrzad Arshadi a été sélectionnée en tant qu'Artiste en résidence 2010-2011 du projet Histoires de vie Montréal pour son projet "Seul le son demeure".

Au cours de la dernière année, Shahrzad a travaillé en collaboration avec les artistes Caroline Künzle et Moe Clark pour créer la pièce de théâtre sonore "Seul le son demeure" qui traite de la vie et de la mort tragique de « Ziba » Zahra Kazemi. En 2003, la photojournaliste irano-canadienne Zahra Kazemi a été arrêtée et torturée jusqu’à sombrer dans le coma. Elle est décédée aux mains des autorités iraniennes après qu’on l’eut privée de soins médicaux.

Vous pouvez dès maintenant visiter le nouveau site web développé par Stephan Kazemi, le fils de Ziba: www.shahrzadarshadi.com/soundtheater

APPEL DE PROJETS – Programme d’ARTISTE EN RÉSIDENCE 2011-2012

Depuis 2009, le programme d’artiste en résidence (AR) fournit une allocation allant jusqu’à 8000$ par année suite à des concours annuels (2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012). Cette année encore, les fonds seront alloués à un ou plusieurs projets à la discrétion de notre Comité de sélection . Le programme AR est une initiative du groupe de travail Histoire orale et représentation artistique – l’un des 7 groupes de travail du projet Histoires de vie des Montréalais déplacés par la guerre, le génocide et autres violations des droits de la personne.

Le programme AR s’articule autour des grandes lignes du Programme de collaboration entre les artistes et la communauté (PCAC) du Conseil des Arts du Canada. Il vise à soutenir des artistes engagés dans la communauté souhaitant entreprendre un projet qui ferait avancer les objectifs de recherche et les retombées communautaires du groupe de travail Histoire orale et représentation artistique en particulier et d’Histoires de vie en général. Nous sommes notamment intéressés par des propositions ayant un potentiel d’impact au-delà d’une simple “série” de performances publiques, et qui pourraient, d’une certaine façon, aider à bâtir des liens entre et au-delà des différentes communautés et groupes de travail du projet Histoires de vie Montréal. Les activités pouvant être retenues peuvent inclure des ateliers de formation, des présentations publiques, ou d’autres activités conçues et entreprises en collaboration avec des artistes et des membres de la communauté.

Admissibilité et modalités

L’artiste en charge du projet doit être basé à Montréal et doit démontrer son expérience de travail engagé dans la communauté. Les projets proposés doivent être ancrés dans l’une ou plusieurs des « communautés » qui participent au projet Histoires de vie Montréal, et idéalement refléter, faire référence ou explorer des formes esthétiques, des enjeux et des préoccupations qui sont « représentatives » de ces communautés. « Communauté » est définie largement pour inclure les « communautés d’artistes ». Les propositions doivent s’inscrire dans le domaine des performances artistiques, mais celles utilisant des approches interdisciplinaires, multidisciplinaires ou intégrées sont les bienvenues. Il est fortement conseillé que les artistes songeant déposer une demande au programme d’AR contactent Edward Little pour discuter de la viabilité de leur proposition dans le cadre du projet Histoires de vie Montréal avant d’envoyer leur demande. Seuls les citoyens canadiens et les résidents permanents peuvent s’inscrire au concours.

Dates limites et périodes de financement

Le 6 juin 2011, pour les projets se déroulant entre le 1er juillet 2011 et le 31 juin 2012.
Les décisions prises par le Comité de sélection seront communiquées aux artistes participants dans la semaine du 20 juin 2011.

Calendrier des versements

Les fonds alloués seront normalement répartis en trois versements égaux (selon la durée et l’envergure du projet). Le premier paiement sera versé au moment de la signature du contrat d’acceptation; le deuxième sera payé lors de la présentation du Rapport de progrès de mi-parcours; et le dernier paiement sera versé lors de la présentation du rapport final.

Formulaire de demande

Veuillez décrire votre projet en utilisant les titres suivants et en respectant la longueur du texte indiquée:

1. Titre et brève description du projet proposé (1/4 pages max)
2. Description détaillée du projet proposé (3 pages max) incluant:
• Les objectifs, résultats et retombées prévus du projet
• Une liste et/ou une description des participants potentiels de la communauté
• Les noms de tous les artistes participant au projet (veuillez annexer une version abrégée des c.v. (3 pages max) de chacun d’entre eux, incluant le vôtre).
3. Pertinence du projet proposé (1 page max) pour les objectifs du groupe de recherche Histoire orale et représentation artistique en particulier et pour le projet Histoires de vie Montréal en général.
4. Mérite artistique du projet proposé (1 page max) incluant le développement professionnel des artistes participants.
5. Échéancier pour la réalisation du projet (1 page max) indiquant les moments forts au cours du projet.
6. Budget détaillé énumérant les dépenses et les revenus et incluant toutes demandes de fonds d’autres sources.

Critères de sélection

Les projets seront évalués selon les critères suivants:
• 40% - le degré auquel le projet correspond et contribue à la recherche et aux objectifs généraux du groupe de travail Histoire orale et représentation artistique et du projet Histoires de vie Montréal – incluant le partage de l’autorité, l’inclusion de questions centrales de recherche et la contribution potentielle de connaissances dans le domaine de l’histoire orale et de la représentation artistique,
• 40% - le mérite social et artistique du projet y compris son potentiel d’innovation et de développement artistique, et ses retombées positives pour l’artiste ou les artistes ainsi que pour la ou les communautés que participent au projet.
• 20% - la qualité et le détail de la planification et la conception du projet, y compris la présentation, le travail de recherche, les compétences culturelles, les échéanciers, les résultats, le budget, la gestion des ressources, etc.

Les formulaires de demande dûment remplis peuvent être envoyés par courriel au:
Coordonnateur du projet d’artiste en résidence, Edward Little, à: elittle@alcor.concordia.ca

La sélection se fera par des membres du projet Histoires de vie Montréal et du groupe de travail Histoire orale et représentation artistique représentant des partenaires tant communautaires qu’universitaires. Le Comité de sélection se réserve le droit d’aller chercher conseil à l’extérieur s’il le juge nécessaire.

Nous invitons également les participants à fournir du matériel complémentaire tel que des photos, DVD, articles de revues ou de journaux, critiques de leur œuvre, etc. Veuillez inscrire une adresse de retour et indiquer si vous voulez que le matériel vous soit retourné.

Envoyez les demandes et le matériel supplémentaire à :

Edward Little, GM 5-55
Département de Théâtre, Université Concordia
7141 rue Sherbrooke O. Montréal (Qc) H4B 1R6

Nolsina Yim et Marita Arnold parle au sujet du colloque cambodgien sur CKUT 90.3 FM

Écoutez CKUT 90.3 FM cette semaine pour entendre des entrevues avec Nolsina Yim et Marita Arnold, membres du groupe de travail Cambodge, au sujet du colloque international Cambodge d’hier à aujourd’hui : les enjeux de la mémoire et des identités plurielles, qui se tiendra les 5, 6 et 7 mai 2011 à l’Université Concordia, à Montréal.

Une entrevue avec Nolsina Yim, en français sera diffusé lundi, le 2 mai à 17h sur l’émission d’actualités, En Profondeur
et rediffusé jeudi le 5 mai, à 7h10 sur l’émission, Lendemain de Veille

Une entrevue avec Marita Arnold, en anglais, sera diffusé mardi, le 3 mai à 17h, sur l’émission, Off the Hour
et rediffusé vendredi le 6 mai, à 8h15 sur l’émission Friday Morning After.

Si ça vous arrive de manquer la diffusion en direct, n'ayez pas peur!! L’entrevue sera disponible quelques semaines plus tard, sur le site Histoires de vie ici:
http://lifestoriesmontreal.ca/en/radio-works, ainsi que sur Parole Citoyenne ici: http://citizenshift.org/displaced-violence-life-stories

Radio de mémoire à long terme

Écoutez CKUT 90.3 FM ce mercredi le 20 avril, entre 17 et 18h, pour entendre une édition spéciale de Off the Hour: Long Term Memory Radio sur la 17e commémoration du génocide des Tutsis du Rwanda. Entrevues avec des membres de PAGE-Rwanda et du projet Histoires de vie Montréal, produites par Sandra et Stéphanie Gasana, avec la collaboration de Courtney Kirkby.

Et puis, ce vendredi le 22 avril à 8h15, une entrevue avec Khadija Baker, artiste montréalaise d’origine kurde, sur son
oeuvre, My Little Voice Can’t Lie, faisant partie de l’exposition [in-tur-pri-tey-shunz] qui a lieu à la galerie FOFA de
Concordia jusqu’au 29 avril.

Objects d’intolerance pour enseigner la tolerance: Une entrevue avec Dr. David Pilgrim

Écoutez CKUT 90.3 FM ce lundi le 28 mars à partir de 8h40 pour entendre une entrevue avec Dr. David Pilgrim, directeur fondateur du « Jim Crow Museum of Racist Memorabilia » à Big Rapids Michigan, sur la genèse de sa collection de 9,000 pièces d'artéfacts racistes. Il a fait une entrevue avec Monica Eileen Patterson, universitaire post-doctorant au « Centre for Ethnographic Research in the Aftermath of Violence.» Dr. Pilgrim a été récemment invité par CEREV comme conférencier dans le cadre de leur séries, « Current Issues in Museums, Heritage and Public Cultural Work. »

Pour plus de renseignements sur le musée Jim Crow:
http://www.ferris.edu/jimcrow/

POur plus de renseignements sur CEREV (Centre for Ethnographic Research in the Aftermath of Violence):
http://cerev.concordia.ca

Seul le son demeure

Seul le son demeure
Une performance laboratoire de théâtre sonore

Le 12 avril, 2011
Les portes ouvrent à 19h30 et ferment à 20h
Il n’y aura pas d'entrée pendant le spectacle
Veuillez réservez votre siège à: itisonlysound@gmail.com

*Entrée gratuite

Écrivaine et metteure en scène: Shahrzad Arshadi
Productrice: Caroline Kunzle
Ambiance sonore: Moe Clark

صدا ، صدا ، تنها صدا
صدای خواهش شفاف آب به جاری شدن
صدای ریزش نور ستاره بر جدار مادگی خاک
صدای انعقاد نطفه ی معنی
و بسط ذهن مشترک عشق
صدا ، صدا ، صدا ، تنها صداست که میماند

"Son, son, seulement le son,
le son des désirs limpides
de l’eau qui s’écoule,
le son de la chute de la lumière stellaire
sur le mur de la féminité terrestre
le son quand la signification commence
et l’expansion de l’esprit partagé de l’amour.
Son, son, son,
seul le son demeure………."

- Forugh Farrokhzad

“Seul le Son Demeure” est l’histoire de Shahrzad Arshadi qui prend contact avec une femme exceptionnelle, Ziba Kazemi, après sa mort tragique au mains des autorités iraniennes pendant l'été 2003.

Cette performance de théâtre sonore est un projet expérimental et innovateur utilisant les paroles, les archives sonores et la voix de Ziba Kazemi, elle-même, pour créer un performance sonore en direct. Ce projet, proposé par Shahrzad Arshadi, a été choisi pour la résidence artistique 2010-2011 du Groupe de travail Histoire orale et représentation artistique pour le projet Histoires de vie Montréal.

Le gens entrent dans une salle faiblement éclairée et s’assoient dans un espace confortable presque semblable à celui d’un salon, avec des coussins et des divans. On sert du thé. Les sons sont joués en douceur. Quand tout le monde est installé, les lumières s’éteignent. La pièce commence. Nous entendons une voix. C’est Ziba, la femme que nous aimons, ici avec nous. Cette voix est une invocation de son esprit existant au-delà de notre domaine visuel. Nous entendons les sons de conversations d’archives, comme celles de son fils de quatre ans, Stephan, parlées en français, parfois en farsi, pendant qu’elle prépare le dîner, elle lui enseigne certaines phrases, lui chante des airs folkloriques perses. Nous entendons un segment auditif de sa vie - des sons de dîner réception, des avions qui s’envolent, des extraits de sa musique préférée. Ces sons sont tissés, entrelacés avec ceux des acteurs exécutant tantôt en français, tantôt en anglais, tantôt en farsi, un script basé sur des extraits de ses lettres et journaux privés. Ces moments intimes d’une vie vécue, entendue par un auditoire, dans l’obscurité, permettront à tous les auditeurs, de découvrir et visualiser dans leurs esprits, une image de cette femme qui vit et qui respire. Leurs oreilles et leur imagination leur permettront d’entrer dans la sphère intime d’une femme dont la vie n’est devenue très publique qu’après sa mort. Ce spectacle est un document vivant.

HISTOIRES DE VIE MONTREAL
MONTREAL LIFE STORIES

ZIBA KAZEMI FOUNDATION
www.zibakazemi.org

Département de théâtre
Université Concordia

Un grand merci à:
Stephan Kazemi pour avoir partager la mémoire et la vie de sa mère si généreusement avec moi.

Le musicien AliSepu se raconte sur CKUT 90.3FM

Écoutez CKUT 90.3 FM ce lundi le 14 mars à partir de 8h40 pour entendre AliSepu, musicien Montréalais d'origine chilienne. Vous entendrex des extraits de son récit de vie, dans lequel ils discute un retour à ses racines et la découverte qu’il ne s’intégre pas vraiment. L’entrevue est parsemée de musique originale par des artistes locaux de divers origines (Haïti, Chile, Argentine, Algérie et France), des ébauches de chansons pour son prochain album.

Racines éphémères – Filmer vos gestes! Participant(e)s recherché(e)s!

Le projet Racines éphémères est une initiative artistique interdisciplinaire qui s’intéresse aux signes de déplacement dans la gestuelle et le langage corporel. Nous avons analysé des entrevues d’histoires de vie de personnes déplacées par la guerre, un génocide ou une situation de violation des droits de la personne et créé plusieurs oeuvres d’art à partir de cette analyse: http://matralab.hexagram.ca/videos
Pour la dernière phase du projet, nous produirons une installation vidéo interactive intitulée « Les gestes déplacés ». Pour ce projet, nous souhaitons filmer 8 à 10 personnes issues des diverses communautés de Montréal, femmes, hommes, jeunes et moins jeunes. Nous cherchons des personnes qui ont déjà été interviewée par Histoires de vie Montréal ou qui n’ont pas été impliquées dans le projet jusqu’à maintenant.

Ces personnes visionneront des extraits d’entrevue et seront invitées à imiter les gestes de la personne interviewée. Ils seront ensuite filmés de façon stylisée. Nous ne cherchons ni des acteurs, ni des danseurs, ni des personnes avec des compétences artistiques particulières: il s’agit simplement d’imiter les gestes d’une autre personne et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de le faire! En fait, nous nous intéressons aussi aux distorsions qui découlent de l’imitation.

Tout le processus ne prendra que 2 ou 3 heures et les participants recevront une compensation financière de 100$.

Le tournage aura lieu aux dates suivantes:
Samedi, 15 janvier, de 10h à 18h
Lundi, 17 janvier, de 18h à 22h
Jeudi, 20 janvier, de 18h à 22h
Vendredi, 21 janvier de 18h à 22h

Contactez matralab pour en savoir davantage et pour obtenir le formulaire d’inscription: matralab@gmail.com